15/08/2014

Bio et Zéro Déchet pour Petits Budgets

Bonjour,


   Tout d'abord je tiens à vous remercier pour les supers réactions à mon article précédent ! Beaucoup de visites, ce qui ne me préoccupe guère en temps normal mais concernant ce sujet ça me parait important. C'est tellement positif! Je ne suis pas seule à vouloir agir :D .




   Je reviens vous en parler rapidement afin de tenter de lever un frein : Le Budget.

   Bah oui, on est tous pareil, ça tire dur de ce côté là.
   J'ai affirmé dans mon précédent post que nous avions un budget serré mais que nous mangeons bio, sain, gourmand et zéro déchet. Le budget m'avait un peu freinée au début et j'ai procédé par étapes: d'abord je prenais le plus possible sur le marché puis j'achetais le reste en grande surface, plus tard je me suis lancée à acheter en vrac.
   Alors il y a tout les prix mais il suffit de faire les bons choix.

   Voici quelques règles de base :

1/ On n'achète pas plus que ce dont on a besoin !!!
    On arrête d'acheter trop pour finir par jeter. On garde les restes, on les réaccommode ou on les mange au repas suivant. On les met dans une boite qu'on emmène au travail. On ne fait pas les courses tant que les produits frais n'ont pas été mangés ou on s'interdit de manger les produits des dernières courses tant que ceux de la fois précédente n'ont pas été écoulés.
   S'il le faut on établit un menu pour la semaine.
   Et on fait les courses le ventre plein (ou presque).

   Quand on a acheté un légume mais que finalement on ne sait pas quoi en faire on fait une recherche sur le net et on adapte à ce qu'on a sous la main.





2/ On privilégie : 

- Les fruits et légumes locaux de saison. Il n'y a pas de secret c'est meilleur pour vous, pour la planète et pour votre portefeuille. Ça permet aussi de varier son alimentation au fil des saisons, ne pas se lasser, réinventer toujours un peu plus.
- Les pâtes, riz et pommes de terre. Bon pour le budget ils sont aussi très rassasiants. Il y a tant de manière de les accomoder.
- On prend des légumineuses.
- Les oeufs si l'on n'est pas vegétalien (bien qu'il ne faille pas en abuser).
- On se fait plaisir pour quelques produits, on évite la frustration. Le bon fromage du crémier du coin, du miel, des biscuits en vrac (on choisit bien et on compare : dans le magasin bio où je vais certains biscuits sont à 10€ le kg contre environ 25€ pour d'autres...). Tout cela de manière raisonnable, comme pour le poisson et la viande.
- Si on ne trouve pas en vrac, on préfère les grands volumes, comme pour la farine par exemple.
- On donne du goût avec ces merveilles de la nature qui sont : les oignons, l'ail, les échalotes...
- Les herbes aromatiques du balcon/de la terrasse/intérieures.
- On cultive si on a la place/le temps/l'envie.
- On prend ce qui se donne : les bons haricots verts de Papy, les courgettes. On consomme ce qu'on peut, le reste on congèle, on met en conserves, on redistribue mais on ne jette pas. Et on redonne à Papy son sachet en plastique pour qu'il soit réutilisé.
- Les choses simples en fait : savon de marseille, vinaigre blanc,  bicarbonate de soude, etc...

   Je dis bien "on privilégie"; je n'achète pas 100% local et seulement les ingrédients cités (mais aussi des oléagineux par exemple, du poisson, du bon fromage du marché, etc... mais ça ce n'est pas la partie la plus économique).





3/ On fait soi-même.
    - Que ce soit du côté alimentaire : 
    Je fais ma pâte brisée avec de l'huile d'olive. Ça revient nettement moins cher que le beurre (surtout que je l'achète au marché, il n'est pas donné, mais grâce à cette pâte brisée je gagne 150 à 300gr par semaine, soit quelques euros). Simplissime et on n'a plus besoin de prévoir de sortir le beurre pour qu'il ramollisse. Mélanger 200gr de farine, 35ml d'huile d'olive et 90gr d'eau.
    Je fais ma pâte à pizza, mon pain si j'ai le temps/l'envie et s'il ne fait pas trop chaud (four à 200°) (recette pain des sioux sur verybadconsumer).
    Je fais mes graines germées. C'est économique, simple, nutritivement très intéressant et ça prend peu de temps. Vous trouverez sur le net comment faire un germoir avec une conserve en verre, une compresse/moustiquaire et un fil.



    Bientôt j'expérimente le lait d'amande maison.
    Je cuisine très simplement.On ne peut pas toujours passer 1h en cuisine avant de passer à table. Une simple assiette de crudités, une salade composée, une soupe préparée la veille, une carotte en entrée puis un bol de riz/de pâtes/boulgour/quinoa, une poélée de ce que vous avez envie, un risotto avec les restes, un gratin... la liste est sans fin.
    On cuisine de belles quantités qu'on met en bocal pour consommer le lendemain ou on congèle pour les journées chargées ou les fins de mois.





    - Ou du côté de la maison et de la beauté :
    On fait soi-même aussi : sa lessive (savon de marseille, bicarbonate de soude et eau), son produit pour le lave-vaisselle (sur savethegreen), son baume à lèvre (1/3 cire d'abeille, 1/3 huile de noix de coco à fondre au bain marie, mélanger, sortir du feu, attendre qu'il refroidisse un peu, ajouter 1/3 de miel avant que le mélange ne durcisse, mélanger.),son déodorant (sur antigoneXXI), le liniment pour le change de bébé (50% eau de chaux, 50% huile d'olive, on secoue avant chaque utilisation. L'eau de chaux se trouve en pharmacie pour moins de 10€ le litre, on ramène la bouteille pour qu'elle soit réutilisée).
   Ça ne prend pas autant de temps que ça peut en avoir l'air. Je fais de la lessive une fois tout les 4 mois environ, le produit pour le lave vaisselle prend 5 minutes une fois par mois, etc...

    On nettoie la maison avec du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude, de l'eau chaude, on peut même se préparer un produit qui sent bon à base de restes d'agrumes (chez charlie les yeux bleus)...


 


    Les possibilités sont infinies et je n'en suis qu'à mes débuts.

4/ Celui-ci devrait être en pôle position : On applique les refuse-reduce-reuse-recycle-compost.
    On vit avec moins mais beaucoup mieux. On arrête de se créer des besoins superflus. On se laisse un laps de temps avant d'acheter, parfois entre-temps on réalise que l'on peut faire sans ou autrement.
    On vit simplement.

    On repense au mode de vie de nos grands-mères. Elles sont des modèles. Si on a la chance de toujours en avoir une on lui demande conseil, on s'inspire de son mode de vie, on échange, on Profite !!!



  Si ça vous dit, sur Instagram j'utilise beaucoup l'hashtag #zerowastefood . Ça peut donner des idées quand on est à court, et surtout n'hésitez pas à l'alimenter.
  Prouvons que le zero waste n'est pas monotone, n'est pas cher, n'est pas inaccessible. Au contraire le zero waste est joyeux, créatif, abordable et accessible.


   Bien sûr la notion de budget est relative, pour tout vous dire, à 4 le budget hebdomadaire se situe entre 110€ et 140€, soit grossièrement 35€ par personne par semaine (en incluant toute la nourriture, le pain, les apéros, l'entretien de la maison, les produits d'hygiène, les couches, etc...). J'ai regardé sur le mois écoulé, ça change souvent mais ça donne une idée (et on a eu la main lourde je trouve).


   Voilà voilà, j'espère que ça pourra aider certain(e)s d'entre vous.
   Vous avez sûrement des astuces à partager. Je suis toujours preneuse.


*edit* : Vous trouverez un article très intéressant ici, chez Linette qui gère à perfection un vraiment petit budget, l'article est pertinent pour les végétaliens, végétariens et omnivores.



Bises,
Marie.

18 commentaires:

  1. Très bon article! C'est bien expliqué et bien détaillé ça donne envie de s'y mettre ou comme tu le dis ça motive de voir qu'on est pas seule!

    RépondreSupprimer
  2. arrives-tu à trouver du bicarbonate de soude en vrac?
    Et concernant le vinaigre, le moins cher est vendu dans des contenants en plastique, tu prends ceux-là?
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Excuse moi pour ma réponse aussi tardive. Vacances... rentrée... ;)
      A défaut de le trouver en vrac, je le prends en boite en carton (elle dure un bout de temps).
      Concernant le vinaigre, je suis en train de finir une bouteille en plastique achetée il y a longtemps et je n'ai plus qu'à rechercher une bouteille en verre. Je ne sais pas à combien est le litre dans ce cas, mais sûrement beaucoup moins cher que les nettoyants chimiques... affaire à suivre...
      Bises

      Supprimer
  3. Bonjour Marie,
    J'espère que tu vas bien!
    Je voulais t'envoyer un mail mais je ne trouve pas de formulaire de contact... Si cela ne te dérange pas, pourrais-tu me la donner où m'envoyer directement un mail (adresse de mon blog chez gmail). A bientôt j'espère! Natasha.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Marie !

    Super cet article, merci ça répond bien à mon commentaire du précédent :) J'ai été ravie de te l'inspirer ! Je fais déjà plusieurs de ces gestes, et ton budget me semble vraiment correct, je pense que je vais me lancer complètement, mais en complètement végétarienne ;)

    Bonne continuation, je vais te suivre de ce pas sur Instagram

    RépondreSupprimer
  5. Un article génial
    C'est ce que je faiiis et vraiment j'arrive à m'en sortir plus que raisonnablement
    Même avec du bio :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :)
      C'est cool que toi aussi tu appliques tout ça ! Plus on est de fous plus on rit ;)

      Supprimer
  6. Merci pour cet article et pour la recette simplissime de la pâte brisée !! Je l'ai faite hier et cela prend 3 minutes chrono étalage compris ! Par contre, j'ai ajouté un peu de sel et d'épices à ta recette ;-)
    Cet article est motivant et inspirant, j'adore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mimii,
      Oui du coup j'ai vu ça, ta tarte a l'air extra !!!

      Supprimer
  7. Bonjour, je viens de découvrir ton blog via uneviesansgachis. D'habitude je ne post pas de commentaires je préfère sous mariner. Mais là ton post m'inspire et m'épate. Entre 110 et 140 € de courses hebdo avec quasi que du bio chapeau. Pour le même nombre de personnes je m'en tire pour 160 € max même si je cuisine beaucoup. Du coup ton post m'alerte. Nous sommes adepte du "manger moins mais mieux" (en viande surtout... oui apparemment d’après ce que j'ai lu ce n'est pas votre cas lol) avec plus de goût pour tous nos produits.
    Je lis beaucoup de choses sur ce livre de Béa Johnson et je me demande quand même comment on peut réduire son budget courses grâce à ça (car je me doute que l'impact sur la nature et les déchets est bien réel) mais sur ce point je ne vois pas. Du coup, vous n'avez pas vraiment de réserve d'avance non ? (je ne parle pas de quantités astronomique mais de réserve convenable bien sûr) Je sais pas je m'interroge, ce sont peut être des questions bêtes mais comme toi, depuis ma dernière grossesse (bébé a 7 mois) ce mode de vie m'attire et mon chéri aussi. On hésite à se lancer. On veut manger mieux, plus sain ect mais pas forcément plus cher tout en respectant la nature et l'environnement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire.
      Peut-être que là où j'habite les prix sont plus raisonnables, j'ai remarqué que le magasin bio où je fais mes courses a une politique de prix en faveur du consommateur, il est moins cher que d'autres magasins de la même enseigne, une chance déjà pour ne pas exploser son budget. Après je pense vraiment que l'ami de mon porte-monnaie c'est le marché de producteurs locaux. Le local est surement la clé. Il y a aussi le fait que nous ne consommons pas de viande et très peu de poisson, ça nous fait sûrement gagner pas mal d'argent. Mais aussi n'utiliser que du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude, du savon de marseille pour l'entretien de la maison et du linge.

      J'étais plutôt perplexe sur ce côté financier et il m'a fallu quelques mois avant de passer au tout-vrac, j'avais peur d'exploser le budget donc je comprends bien ce que tu veux dire. Finalement ça s'est fait petit à petit.
      Concernant ce que dit Béa Johnson sur ses économies faites grace au zéro déchet, je pense que c'est un budget global (dépenses alimentaires mais aussi vestimentaires, déco, sorties...) et, puisqu'elle achète moins et seulement d'occasion pour ce qui n'est pas consommable. Je veux bien croire qu'elle ait fait des économies puisqu'elle a revu tout son mode de vie.

      C'est vrai que si tu fais déjà beaucoup de choses toi-même, tu feras moins d'économies que quelqu'un qui achète de l'industriel. C'est relatif à chacun, mais vas-y par étapes. Commence par acheter le riz et les pâtes en vrac, plus tard continue avec les légumineuse, etc...
      J'ai du mal à te conseiller car les courses alimentaires sont propres à chaque famille qui a des habitudes parfois ancrées.

      Chi va piano va sano :)

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Merci pour ta réponse :-)

      Déjà j'ai débuté aujourd'hui ce nouveau mode de vie, avec l'accord de chéri. Et première surprise, certains produits bio que j'utilise couramment (genre une crème pour les mains ou même la crème fraîche) sont moins chers. Alors pour l'instant je ne m'attaque qu'au produits bio de mon supermarché (pareil pour le vrac) juste par manque de temps en ce moment (je m'explique, c'est juste que le jour où je veux poser mes pieds dans un supermarché bio, je veux être peinarde pour tout découvrir donc sans les loupiots et papa travaille tard en ce moment bref). Mais c'est déjà une agréable surprise car je ne m'y attendais pas. Je cuisine déjà pas mal car j'adore ça mais j’achète aussi beaucoup d'indus notamment les goûters. Ma fille n'est pas fan des goûter pour l'instant lol mais je vais m'y remettre ^^
      et je connais tous les trucs sain comme bicarbonate ect mais j'avoue... je ne les utilise pas. Roh mais ça va changer c'est sûr.
      En tout cas merci pour ta réponse et tes conseils et pour ton blog aussi ^^

      Tu viens de faire une nouvelle adepte... même si en soi ce n'est que du bon sens que nous avons tous perdus.

      Bises

      Supprimer
    3. C'est génial ça !!
      Merci beaucoup.
      Et tu as raison d'y aller par étapes :)
      Bises.

      Supprimer
  8. hihi mais je le connais cet article... il est plein de bon conseils, j'y reviens parfois :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis pourtant loin de t'égaler. :)

      Supprimer
  9. Je n'avais pas vu ta réponse lol !
    Je pense qu'on ne peut pas avancer au même rythme sur tous les fronts. on a progressé vraiment sur la question de la gestion du budget car on y a été contraints à un moment donné. Mais par exemple sur la question du zéro déchet, je suis loiiiiiiin, très loin !

    RépondreSupprimer